Cellulopack annonce une barquette alimentaire entièrement compostable


Barquettes alimentaire entièrement compostable

Cellulopack proposera à partir de la rentrée prochaine aux acteurs de la RHF collective et commerciale une barquette alimentaire 100 % compostable (contenant et film plastique) et biodégradable. Le savoir-faire de l’entreprise située dans le Tarn-et-Garonne réside dans l’utilisation de cellulose moulée, un matériau issu de la biomasse (100 % fibres naturelles).

« La pâte à papier est pressée et séchée directement dans le moule. Le produit obtenu est très régulier, lisse et s’empile très bien » explique Olivier Mas, le gérant de Cellulopack. Il précise qu’au mois d’octobre, l’entreprise sera en mesure de proposer une gamme complète de barquettes gastronorme. Le film plastique qui tapisse la barquette va également dans les déchets compostables et ne nécessite pas d’être séparé préalablement de la barquette. « Le contenant est conforme à la norme EN13432, poursuit Oliver Mas, il est étanche, operculable, apte au contact alimentaire, résistant à une remise à température au four traditionnel ou micro-onde ». Conçue pour résister à la remise en température jusqu’à 140 degrés, la barquette est en cours de test auprès de plusieurs sociétés de restauration et industriels agroalimentaires. A ces derniers, Cellulopack propose également de leur fournir une barquette avec un film plastique non compostable afin d’être étanche au gaz et donc de bénéficier d’une DLC plus longue pour le contenu.

La pâte à papier vierge utilisée pour les barquettes alimentaires est d’origine française. Cellulopack fabrique également, selon le même procédé, des cale-gobelets, des boites d’œufs et des cale-bouteilles principalement. Pour ces produits, la cellulose moulée est fabriquée à partir de papiers recyclés récupérés auprès d’une entreprise voisine et d’eau. C’est un matériau écologique, que ce soit lors de son processus de production (faible consommation en ressources naturelles et utilisation de fibres recyclées) ou lors de son cycle de vie (rejets non polluant dans la nature).

Sur un an, Cellulopack table sur une trentaine de millions de barquettes vendues.

Source Restauration21.fr