Cellulopack lance la production en série de sa barquette compostable


image.SEEWQY

Une barquette alimentaire 100 % compostable et biodégradable, fabriquée à partir de pâte à papier vierge : ce qui
n’était hier qu’un prototype est entré en production cet été. L’entreprise Cellulopack (Castelsarrasin – 82) a investi 1
M€ dans cette nouvelle ligne, installée en début d’année, capable de produire 10 M de barquettes par an. « En France,
nous ciblons deux marchés : les cuisines centrales et le secteur de l’agroalimentaire », souligne Olivier Mas, président,
qui met notamment en avant la garantie sans bisphénol et la résistance à une remise en température de son produit,
baptisé RestOKompost. « Son coût est encore supérieur de 30 à 40 % à celui des barquettes en polypropylène mais
nous sommes seulement en début de process. L’écart de prix devrait à terme se réduire, surtout si le coût de revient
du plastique continue d’augmenter. » Le dirigeant rappelle en outre que les emballages plastiques alimentaires
jetables seront interdits en 2020. L’entreprise, qui a investi quelque 3 M€ dans son outil de production depuis sa
création en 2013, poursuit en parallèle le développement de son activité historique de production de porte-gobelets,
cale-bouteilles et emballages de calage industriel en cellulose moulée. « Nous vendons 15 M de porte-gobelets par an,
dont 90 % à l’export », se réjouit Olivier Mas. Cellulopack emploie 13 salariés pour un CA de 520 k€ en 2015 qui devrait
atteindre 750 k€ cette année.